Pourquoi choisir des vins naturels bio

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à choisir de consommer « bio ». Bien consommer, c’est devenu une priorité pour beaucoup de consommateurs, soucieux de leur bien être et de leur santé. Les produits bio ont donc le vent en poupe. Ainsi, de nombreux viticulteurs ont décidé de se lancer eux aussi dans la filière bio. Respectant une charte drastique et exigeante, ils proposent aux consommateurs des vins bio de grande qualité, préparé sans aucun produit chimique, notamment dans le traitement des vignes.

vin-bio

Grappe pour la production de vin naturel bio

 Les critères d’un vin naturel bio

On entend beaucoup parler des « vins naturels« . Ces vins sont dits « naturels » car pour leur vinification, aucun produit chimique n’a été ajouté. Ainsi, par exemple, aucun sulfite n’a été ajouté, on utilisera plutôt des levures naturelles. Les sulfites sont en effet source d’allergies pour certaines personnes. La mise en bouteille, quant à elle, va également être réalisée sans ajout de produit chimique.
Les professionnels qui choisissent de produire un vin naturel bio vont encore plus loin dans leur démarche. En plus de proposer un vin naturel, avec une vinification naturelle, c’est tout le processus de la culture des vignes qui se réaliser ra sans ajout de produit chimique. Si les plus grands s’y sont mis depuis plusieurs années déjà, un nombre croissant de viticulteurs tendent à produire des vins bio. Ainsi, par exemple, rien qu’en Bourgogne, haut lieu de la viticulture, on compte déjà 2000 hectares de vignes bio, un nombre qui va sans doute progresser ces prochaines années.
Pour produire du vin bio, les viticulteurs doivent suivre une règlementation précise établie par le ministère de l’agriculture. Aussi, pour respecter la terre, aucun herbicide ne doit être utilisé. La terre est enrichie grâce l’utilisation de fumier. Bien sûr, avec de telles méthodes, le rendement est bien moins important que sur les exploitations traditionnelles. Mais avec les méthodes de production bio, la qualité des vignes est du raison est véritablement mise en valeur. Avec les vins naturels bio, chaque saveur du terroir est véritablement mise en valeur.

 Les meilleurs alliances de saveurs

A l’heure actuelle, on compte de plus en plus de cépages bio. Des vins naturels bio sont proposés en Bourgogne, en Alsace et dans le Bordelais. Vous pouvez donc choisir parmi les nombreux vins proposés ceux qui se marieront le mieux avec vos petits plats favoris…
Dès l’apéritif, vous pouvez choisir un vin bio : pourquoi pas un Chablis, un Chardonnay ou un Menetou-Salon? Les fêtes approchent et vous avez peut-être envie de servir des fruits de mer à vos invités. Choisissez un vin naturel sec qui se mariera parfaitement avec des coquilles Saint-Jacques ou des huîtres. Et parce qu’en hiver, on déguste volontiers une bonne raclette ou une fondue savoyarde, là aussi, les vins bio naturels s’inviteront à la fête! Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas systématiquement associer fromage et vins rouges. Certains fromages dont le goût est très puissant, pourraient voir leur saveur gâchée par un vin contenant beaucoup de tanins par exemple. Vous pouvez alors vous laisser tenter par des vins blancs tels que le Sancerre ou le vin blanc de Savoie!
Alors offrez un bon moment à vos proches avec des vins de qualité. Mais pour les apprécier, pensez à les consommer

Les vins japonais

Connaissez-vous les vins japonais ? Certainement oui ? En-êtes-vous vraiment sûrs ? Vraiment vous connaissez du vin nippon ?

vin-nippon

Un alcool que même les Sentai ne peuvent boire

Essayons de lister les vins japonais

J’ai eu beau chercher et cela fut très long sur les vins japonais. Effectivement, il semble y avoir des cépages nippons, dont les vignes poussent sur les flancs du Mont Fuji. La tradition remonterait au milieu du XIXème siècle. Que dire de plus ?

Euh oui, les japonais semblent plutôt appréciés les vins à base cépage Kushi : celui-ci a la particularité d’avoir des gros grains. Il en résulte des vins blancs … Quel est leur goût, je ne sais pas …

 Que connaissons vous du japon ?

Je ne parle pas des japonaiseries issues des séries diffusées dans les années 90. Moi je connais du Japon les trucs suivants :

Ah, vous imaginez voir un X-or un peu manchot après avoir consommé du Saké. Bon reprenons, l’alcool est à consommer avec modération.

Quel vin choisir pour la tartiflette ?

Choisir un vin qui s’accorde parfaitement à un plat n’est pas toujours chose facile, et en ce qui concerne l’association « vin tartiflette » la difficulté vient de ce que deux écoles s’affrontent : les partisans du vin rouge et ceux qui lui préfèrent un blanc. Mais qu’il s’agisse de rouge ou de blanc le choix se portera de préférence sur un vin de Savoie, une communauté de terroir avec la tartiflette qui est le gage d’un accord sinon parfait du moins des plus logiques.

vins-tartiflette
Quel vin pour accompagner une tartiflette ?

Les défenseurs du vin rouge proposent d’accompagner ce plat de vins issus de cépage Gamay comme le Gamay de Bugey ou le Gamay de Savoie qui se boivent jeunes, plutôt frais et dont les premiers prix se situent entre 5€ et 10€ la bouteille. Un petit peu plus chers, les vins issus du cépage Mondeuse quant à eux plairont aux palais plus curieux de typicité, les accents tanniques étant plus développés, ce sont des vins qui nécessitent un peu de garde pour être pleinement appréciés. Si vous désirez opter pour une touche d’« exotisme » vous pouvez également choisir un bon Beaujolais village (car il n’existe pas que du Beaujolais nouveau!) ou un Gamay de Touraine.

Si vous avez réalisé votre tartiflette avec du vin blanc il peut être judicieux d’accompagner votre duo « vin tartiflette » de ce même vin, mais vous pouvez choisir un autre blanc. En restant dans les vins de Savoie vous aurez le choix entre le Roussette de Marestel, à servir pas trop frais et qui se garde bien, un Roussette de Bugey, issu comme le précédent d’un cépage Altesse typique de la Savoie, un Apremont (qui en outre convient parfaitement à la cuisson de la tartiflette) ou bien encore un Abymes, tous deux à boire jeunes et dont la fourchette de prix se situe elle aussi entre 5€ et 10€. Dans un même ordre de prix, le Crépy (une des plus anciennes appellations AOC de Savoie, rattachée à l’ AOC « Vin de Savoie » en 2008), provenant du cépage Chasselas, conviendra parfaitement lui aussi, et vous pourrez également le servir en apéritif où il est très prisé des connaisseurs. Enfin dans une gamme de prix un peu plus élevée (entre 10€ et 15€) les amateurs apprécieront le Chignin-Bergeron, seul cru savoyard à être issu du cépage Roussanne, qui bien qu’il s’allie davantage aux poissons, se marie assez bien avec les fromages savoyards.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas que tous ces vins, de même que le duo « vin tartiflette« , sont à consommer avec modération.

Source de l’image : flickr – licence CC

Quels vins servir avec la raclette ?

Il est temps de passer à table avec une bonne raclette entre amis et se pose la question du vins. Quel est le meilleur pinard à choisir pour accompagner cette raclette ?

vins-tartiflette

Vin rouge, chouchen … Quel vin pour ma raclette ?

Nous avons fait le tour de l’internet avec différents avis. A vous de choisir.

Pour chaque étape, un vin différent :

  • Pour la préparation de votre raclette, vous pouvez prendre du vin blanc, comme un vin d’Alsace
  • Lors de la dégustation, notamment avec des bonnes cochonnailles, vous pouvez prendre un vin rouge généreux comme un Gamay par exemple. Ce vin de Loire est fruité et peu cher.

Bien sûr, un vin blanc de Savoie, comme de l’Apremont par exemple, peut être servi comme vin principal pour votre raclette.

Vin rouge, vin blanc, n’oubliez pas de consommer le tout avec modération.

Le vin de Merde l’est-il vraiment ?

vin-merdeUn tavernier et producteur de vin français commercialise une gamme de vins prestigieux susnommée ‘Le Vin de Merde’.

Le producteur de vin annonce directement en énonçant sur l’Internet ‘Le pire cache…le meilleur’. Ne vous attendez pas à boire un vin de médiocre qualité en dégustant le ‘Vin de Merde’, vous risqueriez d’être surpris. ‘En 2008, j’ai produit 5000 bouteilles de rouge et de blanc. Derrière un nom osé, j’ai créé avec un œnologue des vins de grande qualité, en partenariat avec la coopérative de Gignac.

Fichtre, il s’agit d’un vin du Languedoc.

Combattre les préjugés

La démarche du restaurateur s’avère être claire, il souhaite combattre les préjugés que certains consommateurs ont à l’encontre des vins du Languedoc-Roussillon. Ces derniers les considérant souvent à tort comme des ‘vins de merde’ et ce, malgré le travail incessant des viticulteurs dans l’amélioration de leur production.

‘Le Vin de Merde’ et trou du cru

Après l’avoir gouté en compagnie d’un trou du cru, le vin de merde s’accompagne délicatement avec ce fromage qui pue … au cas ou vous ne l’auriez pas compris. Vous vous étonnerez même de voir la bouteille de pif vide … preuve que le vin de merde n’en n’est pas !
Si vous désirez vous procurer le ‘Vin de Merde’, rendez-vous sur le site levindemerde.com.

Les vins portugais

Depuis de nombreux siècles, le Portugal pays européen de la Méditerranée, possède une longue tradition dans la fabrication des vins, qu’ils soient rouges, verts, pétillants … Effectivement, bien qu’étant un petit pays, le Portugal possède plusieurs types de climats et de sols qui permet la culture de nombreux cépages donnant des résultats tous différents des uns des autres.

vin-bio

Vin vert ou vino verde

 

Le Portugal, véritable terre viticole

 

  • Classé dixième producteur mondiale en 2004, le Portugal ne doit pas être considéré comme un pays offrant des vins bas de gamme : le vin portugais est aujourd’hui reconnu à part entière.

Parmi les vins les plus connus au monde, le fameux Porto mais aussi le Madère, les vins rouges, les vins blancs ainsi que le « vino verde », le vin vert et le Moscatel de Setubal.

 Le Porto, vin portugais très connu

Le Porto est un vin portugais fortifié qui se déguste généralement en apéritif ou en digestif. Il est fait de raisins de premier choix, cueilli dans la vallée de Douro au Nord-Est. Ce qui donne au Porto ses caractéristiques, ce sont la nature qui entoure le cépage (altitude, climat…) mais aussi le vinage (l’ajout d’un alcool fort au moût fermenté pour arrêter la fermentation). Ainsi donc, la teneur en alcool du Porto est supérieure aux vins de tables classiques et son goût est aussi plus sucré.

Son nom lui vient de la ville de Porto, au Nord-Ouest du Portugal. Très imité dans le monde, le Porto est labellisé depuis 1756 afin d’en assurer l’authenticité.
Il existe différentes sortes de Porto : le Porto blanc est lui produit avec des raisons blancs : il est plus doux, sec voire très sec. Le Ruby est naturellement plus jeune, sa couleur est rouge éclatante et il est plus fruité. Le Tawny est plus raffiné, sa couleur est plus ambre et il est plus vieilli.

 Le vin vert

L’un des secrets les mieux gardés de l’industrie des boissons alcoolisées c’est le vin vert. Il se boit frais, ainsi très prisé dans les pays chauds. C’est un vin gazéifié dont le degré d’alcool varie entre 9 et 10%, en faisant un vin assez doux. Il peut être servi en apéritif mais surtout en accompagnement de poissons ou de plats légers. Le nom de vin vert vient du fait que le vin est jeune (servi un an après leur mise en bouteille) mais ce n’est en aucun cas une référence à leur couleur puisqu’il peut à la fois être rouge ou blanc.

Le Madère peut être comparé au Porto quant au goût et à l’utilisation que l’on en fait.

Enfin, le Ginjinha est une liqueur à la cerise très peu commercialisé dans le monde qui se boit en apéritif et qui est pourtant très connu au Portugal.

Le chouchen breton

chouchen-et-verre-150x150Chaque région possède son alcool traditionnel : certains sont réalisés à base de feuilles ou de prunes du pays, d’autres reposent sur … l’hydromel tout simplement. C’est le cas notamment du chouchen (presque aussi connu que le cidre) ce fameux brevage de l’ouest entre miel et mer,  que vous pouvez déguster en apéro ou digo.

La grande histoire du chouchenn ?

Cet alcool breton possède le goût et la couleur du miel, car il est fabriqué à partir de la fermentation du miel dans l’eau. C’est pourquoi vous verrez lors de vos dégustations entre amis l’inscription « Mel Mor ».

Mel Mor signifie en breton le miel de la mer. Ce n’est pas un superlatif puisqu’au début du 20ème siècle, le miel servant de base à l’alcool était quelques fois souillé par des dards d’abeilles ! Ceux qui tombaient par « hasard » sur un verre infecté par ce dard connaissait quelques maux de tête !

Ne vous inquiétez pas, car de nos jours, le chouchen n’est plus souillé par cette matière première de miel sauf pour certains chouchenn traditionnel que nous trouvons dans certaines tavernes de Bretagne !

Chouchen d’aujourd’hui a partager entre amis

De nos jours, il semble que le chouchen ne soit plus aussi virulent qu’autrefois, puisque la teneur en alcool est de 14°.

Mais c’est un alcool traditionnel qui doit être partagé entre amis, en Bretagne ou en Touraine avec du bon cidre, peut importante! Sa consommation doit rester festive entre amis, comme le chantait le groupe Matmatah dans les chansons « Lambe An Dro » et « Les Moutons« .

Hommage à ce groupe et au colonel avec un petit verre de chouchendo !